La veille des médias sociaux permet pour une marque de suivre sa réputation sur le Web (ou e-réputation).

Cela consiste à utiliser, observer et analyser ce qui se dit sur Internet.

Autres termes d’usage utilisés : veille sociale ou des médias sociaux, social média monitoring, social listening, social média intelligence ….

L’écoute consiste à suivre un certain nombre d’indicateurs ou de mots-clés sur le Web (blogs, réseaux sociaux, forum, …).

On récupère des données quantitatives (ex. nombre commentaires, …) et des données qualitatives (ex. avis positif …)

1ére étape : Définir ses objectifs

Plusieurs raisons peuvent vous pousser à mettre en place une veille sur Internet :

  • pour vous informer (veille sectorielle),
  • pour anticiper, un changement de règlementation, l’évolution du positionnement de vos concurrents (veille juridique ou concurrentielle),
  • pour gérer votre image et les avis des internautes (veille sur votre e-réputation),
  • pour redéfinir votre stratégie, de vous adaptez aux évolutions de votre secteur d’activité (veille stratégique),
  • ou encore pour trouver de nouvelles idées

2éme étape : Choisir le type de contenu à collecter

Il peut s’agir des textes (rapports, analyse, articles, conversations, …), des médias (images, vidéos, sons, diaporamas, …) ou bien encore des chiffres (statistiques, infographies, …).

Notion de l’e-réputation selon Joël CHAUDY

Plusieurs outils sont disponibles pour faire votre veille

Google Alerts

Talwalker Alerts

Hootsuite

Tweetdeck

Netvibes

Feedly

Scoop.it

Conclusion :

L’e-réputation d’une marque peut être longue à construire.

Les consommateurs, vos clients parlent de votre marque sur le WEB.

Ne pas les écouter est risqué.